Rappel Gratuit.

Bien choisir son auto-école

Vous allez apprendre à conduire. Vous y pensez sérieusement et vous vous posez certainement un grand nombre de questions. Professionnels de la conduite, nous vous proposons à travers ces quelques lignes d'éclaircir certains points qui pourraient vous sembler obscurs.

Le déroulement de la formation

Il existe un Référentiel, le Référentiel d'Education à la Mobilité Citoyenne qui répartit l'apprentissage sur quatre compétences :
- Assumer personnellement ses responsabilités citoyennes, juridiques et sociales,
- Utiliser un véhicule à moteur rationnellement et en sécurité,
- Préparer ses trajets et conduire le véhicule de façon autonome dans les situations de circulations simples ou complexes,
- Prendre en compte les facteurs entrainant une dégradation du système homme-véhicule-environnement, prendre des décisions qui permettent d'y faire face, mettre en oeuvre les mesures préventives.

 

Afin de pouvoir traiter correctement le programme de formation et atteindre le niveau de compétence requis, il existe un volume minimum de 20 heures de formation à respecter.
La formation est organisée autour de quatre compétences:
- Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul,
- Appréhender la route et circuler dans des conditions normales,
- Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers,
- Pratiquer une conduite autonome et économique.


La moyenne nationale avant réussite à l'examen du permis de conduire étant de 33 heures. N'oubliez pas que chaque élève est différent et qu'il est inutile de comparer, d'un élève à l'autre, le nombre d'heures nécessaires à une bonne formation et à l'obtention du permis de conduire.


Afin de faire votre choix dans les meilleures conditions, privilégiez une auto-école qui affiche le nombre moyen d'heures avant la réussite à l'examen. Cela démontre en général une volonté de transparence.

Le but de l'apprentissage

Le but de l'apprentissage n'est pas de décrocher le "papier rose" (qui n'est plus rose!) du permis de conduire, c'est de savoir évoluer dans la circulation sans gêner les autres usagers, sans surprendre, ni être surpris.

L'examen du permis de conduire n'est qu'une étape de la formation. Lorsque la formation a été de qualité, cette dernière étape n'est qu'une formalité.

Le rôle de l'enseignant

Le rôle de l'enseignant est de guider l'élève dans son apprentissage, lui faire profiter de son expérience et de son savoir-faire, afin que l'enseignement dispensé soit de bonne qualité et que le candidat puisse s'épanouir.

Il n'est pas simple animateur de leçons, dispensateur de sécurité routière, son rôle au-delà de la formation est de faire baisser le nombre de victimes sur les routes.

La fréquence des leçons

La cadence à choisir est de 2 à 3 heures de conduite par semaine, afin que la progression soit constante et régulière.

De longs arrêts au cours de la formation occasionnent toujours une augmentation du nombre final d'heures de leçons, donc une augmentation du coût de la formation.

Choisissez une auto-école qui a les moyens de vous dispenser ce volume de formation nécessaire.

Code et conduite

Il ne convient pas de dissocier apprentissage du Code et apprentissage de la Conduite car ils sont complémentaires.

Pour s'insérer dans la circulation, il faut connaître les règles, mais avant de pouvoir les appliquer, il faut savoir manipuler son véhicule.

Pour une formation bien menée, il faut préparer en même temps le Code et la Conduite.

Privilégiez une Auto-École qui dispense des cours de Code en présence d' enseignants, capables de répondre à vos questions, car vous êtes tous différents et chacun à besoin d'explications personnalisées.

Le choix de votre Auto-École ?

Vous devez trouver un accueil chaleureux, des horaires d'ouverture affichés, ainsi que les tarifs et le numéro d'agrément préfectoral.

L'Auto-École devra vous fournir des renseignements sur les prix, le détail des prestations et des informations sur ses résultats aux examens.

De même, il est préférable qu'elle possède un règlement intérieur, en cas de litige, et qu'elle établisse un contrat lors de l'inscription.

Les pièges à éviter, les questions à poser !

Faites attention à la publicité prometteuse qui pour un prix dérisoire, propose des formations au permis de conduire.

Les Auto-Écoles ont elles aussi leurs annonceurs miracles, ceux qui essayent de faire croire qu'avec rien ou presque, on peut tout avoir.

Méfiez vous des soldeurs de permis, vous serez toujours déçus car il n'existe pas de solde en matière d'enseignement et ces Auto-Ecoles spéculent sur les échecs.

Demandez toujours le nombre de cours de Code et de Conduite compris dans tel ou tel forfait ainsi que leur durée.

N'acceptez jamais de régler de fortes sommes à l'inscription, car bien souvent, vous ne pourrez plus récupérer les sommes engagées si la prestation ne correspond pas à vos attentes. Privilégiez le financement de votre permis via l'opération "Permis à Un euro par jour".

Demandez un paiement mensuel et des factures détaillées. Une Auto-École doit délivrer une facture pour toute somme supérieure à 15 Euros.

Certaines Auto-Écoles n'hésitent pas à proposer des prestations supplémentaires qu'elles ne fournissent pas toujours (stages…). Exigez des engagements écrits sur ces prestations supplémentaires.

Méfiez vous des Auto-Écoles "Boîte Postale" où les permanences sont si rares qu'elles risquent de ne pas correspondre à vos horaires de liberté et ne vous permettront pas de progresser dans les meilleures conditions car votre fréquentation sera trop faible.

Privilégiez des établissements qui proposent de larges plages de disponibilité, tant pour la Conduite que pour le Code.

L'examen du permis de conduire

Vous allez passer 32 minutes au volant d'une voiture que vous connaissez en compagnie d'un inspecteur ou d'une inspectrice dont le rôle n'est pas de vous éliminer mais d'apprécier si vous êtes en mesure de prendre la route seul (e) en toute sécurité pour vous et les autres.


Ce sont vos aptitudes à réagir, à prendre des initiatives, à vous insérer dans la circulation, qui sont appréciées et rien d'autre.


Certains élèves rencontrent des difficultés, comme le stress ou la peur. Ces attitudes sont fréquentes lors d'un examen, mais votre enseignant, si vous lui en faites part, peut vous aider à surmonter ce stress.
NB - Les délais réglementaires sont les suivants :
- Pour l'examen théorique, pas de minimum après la date d'enregistrement du dossier en préfecture et 7 jours pour une nouvelle présentation en cas d'échec
- Pour l'examen pratique, 48 heures après réussite à l'examen théorique et une semaine entre chaque échec.

Conduire à 15 ans c'est possible grâce à la conduite accompagnée.

Conduire à 15 ans, avec ses parents, c'est possible, dans toute la France, à condition d'avoir suivi une formation obligatoire de 20 heures minimum dispensée en Auto-École, avec l'accord de votre assureur.

A l'issue de cette formation de base, vous pouvez conduire avec un ou plusieurs accompagnateurs et vous effectuez 3 000 kilomètres minimum dans un délai de 1 à 2 ans.

Vous devez assister à deux rendez-vous pédagogiques de 3 heures ou trois de 2 heures avec les accompagnateurs à l'Auto-École pour évaluer vos progrès.

Ces rendez-vous pédagogiques comprennent 2 parties, une en voiture et l'autre en salle. Le rôle des Auto-Écoles à travers ces rendez-vous, est de sensibiliser les accompagnateurs aux problèmes d'insécurité routière.

Attention, certaines Auto-Écoles n'organisent pas ces rendez-vous pédagogiques. Demandez à vos ami(e)s s'ils y ont assisté, si ce n'est pas le cas, méfiance…

Toutes les Auto-Écoles ne sont pas agréées ou compétentes pour ce type de formation.

Une Auto-École n'est pas un commerce !

Il ne faut pas y venir pour acheter un permis mais pour apprendre à conduire !

Dans la vie d'un(e) automobiliste, le prix de la formation est dérisoire par rapport au reste (assurance, véhicule, essence…)

Nous vous souhaitons bonne réflexion !